Nos actualités

VIVE LE SHAG

http://videos2view.net/shag-dance.htm Bonne vidéo…

POUR VOUS FAIRE REVER MERCI A LA PERSONNE QUI

Cliquez sur le lien…

VIDEO DE REVISION DE COURS DE DANSES

Cha Cha http://mc.tt/0dKKVaEF7s  bolero…

SEQUENCE SALSA

OUVREZ LE FICHIER1 ET VOUS AUREZ LA SEQUENCE QUE…

Origine des danses de sociétés

Danse de bal dans la Vienne (86) - Ginon Jean-Marc

INTRODUCTION :

Le texte provient de différents sites Internet. Je n'ai écrit ce texte qu'après avoir constaté des similitudes. J'ai également rajouté certaines phrases personnelles provenant de mon expérience de danses (par exemple sur le Boléro) et de mes connaissances en danse de société et danse sportive.

Par rapport à la Country, il est mondialement reconnu que l'appellation de danse de couple est réservée à la danse de société et la danse « partner » est réservée à la country. Les danses en couple peuvent être nommées de différentes manières :

Danses à deux, danses de salon, danses de société ou encore danses sociales. Par définition, elles se pratiquent à deux partenaires (généralement un homme et une femme) mais on parle aussi de danseur et danseuse ou cavalier et cavalière.

La danse de salon est une famille de danses de société qui se dansent essentiellement en couple. Les danses de salon sont caractéristiques par l'apprentissage pouvant aboutir aux compétitions et au concours.

Les figures de danses de salon ont été codifiées par les Anglais. Elles sont au nombre de dix, regroupées dans deux familles :

Danses standards

  • Valse viennoise
  • Tango (différent du tango argentin)
  • Quick step
  • Slowfox
  • Valse lente

Danses latines

  • Samba
  • Cha-Cha-Cha
  • Rumba
  • Paso doble
  • Jive
 

Les danses standards se dansent en avançant le talon et les danses latines en avançant la plante.

Le Rock

Cette danse a commencé avec le « SWING » vers 1930. Les compositeurs célèbres tel Glenn MILLER, ont lissé les accents musicaux en mesure régulière à quatre temps qui, joué de façon de plus en plus syncopée, est devenue le rythme mécanique de notre Roxk actuel.

En Europe et surtout en Angleterre, le monde traditionnel de la danse a mis longtemps à accepter ce nouveau style de danse de couple, lancé par le film « Rock around the clock » où s'illustra le chanteur Bill HALEY.

« Rock and Roll » signifie en fait "Balancer et Rouler".

Les différents types de Rock sont : rock à plat, rock sauté, rock semi-acrobatique et rock acrobatique. Le Jive est le Rock de la Danse sportive.

Le Jive se danse sur les lignes et les diagonales tandis que le rock ne se danse exclusivement sur une ligne afin de ne pas gêner les autres couples danseurs et d'être le plus nombreux possible sur la piste de danse.

La Valse

La Valse musette,
Provenant de la célèbre bourrée auvergnate basée également sur un rythme à trois temps, cette danse a connu sont apogée historique à l'entre-deux guerre où on l'a beaucoup pratiquée dans les guiguettes du bord de Marne (Cf : Le film « LA BELLE EQUIPE » avec Jean-Gabin). Elle met en œuvre les demi toit quasiment pivotés sur place rappelant le mouvement d'une toupie qui se déplace peu en tournant vite.

La Valse viennoise,
Née en Italie à la renaissance où elle s'appelait la VOLTA, elle passa en France où elle connut un succès instantané à la cour du roi Louis XIII l'ayant interdite, choqué par le style enlacé de cette nouvelle danse qui montrait de plus des sauts et des jetés de jambes.
La valse franchit la frontière pour de venir « l'Allemande tournée » et enfin la « WALZER » perdant alors sauts et jetés de jambe. La valse ne réapparut en France qu'au cours du XIX siécle.Paris comptant près de 700 bals très animés du rythme à trois temps à la belle époque.
Cette danse développe une grande amplitude de pas sur un tempo rapide et éprouvant.

La Valse viennoise,
Forme moderne de l'ancien Boston, cette danse connut un grand succès dès 1874 grâce à sa façon particulière de glisser sur le sol. Jouée sur une mesure à trois temps, la valse Anglaise actuellement pratiquée permet au couple de danser des variations de figures très élégantes et d'un grand romantisme, développant de plus une grande amplitude de pas.

Le Tango

Cette danse d'origine Espagnole (Les Maures d'Espagne la dansaient déjà au XV siècle) ayant été introduite en Argentine par des tribus de Gitans ayant quitté l'Espagne, y connut de suite un grand succès parmi les populations indigènes. A Buenos Aires, cette danse se pratiquait entre hommes dans les bas fond de la ville puis elle s'est européanisée pour devenir une danse populaire et de compétition depuis plus de trent ans, sa musique ayant été fortement popularisée par le chanteur Carlos GARDEL, d'origine toulousaine. On distingue trois genres au niveau des musiques, pas de bases et figures : Le tango musette à figures intimistes, parfois chaloupées, en soirées dansantes populaires Le tango argentin (le plus traditionnel) à figures mettant la danseuse en valeur, avec de rapides mouvements de jambes caractéristiques, sans grands déplacements, sur une musique souvent plus mélodique que rythmique. Le tango de compétition, avec des mouvements de tête typiques, des déplacements importants et rapides du couple sur un tempo assez rapide et martelé.

Le paso doble

L'expression est employée depuis le XVIIIième siècle pour une marche. Cette danse, qui a la stylisation des principales figures exécutées dans l'arène par les toréros, se rend originale par des mouvements pleins de caractères, mettant en œuvre tout le corps au niveau de sa souplesse et de son énergie. Le danseur se doit, au niveau de la symbolique de son expression, d'être fier et dominateur, dirigeant sa danseuse comme la « cape » destinée à attirer le taureau durant une corrida.

La Samba

Cette danse d'origine brésilienne est la danse latino-américaine par excellence, dont le rythme endiablé et syncopé, entraîne souvent jusqu'à l'extase les danseurs comme au carnaval de Rio où toutes les écoles de danse descendent des « favellas » pour danser la samba dans les rues. L'attrait de cette danse tient aux mouvements caractéristiques du corps, à l'accentuation du déhanchement et au travail constant des genoux (flexion et extension).Lza SAMBA a été popularisée en Europe comme danse de société, vers 1948. C'est une des musiques favorites des bals et des discothèques pour l'ambiance qu'elle crée.

Le cha-cha

Cette danse créée à Cuba en 1954, s'est développée à partir de la Rumba et du Mambo, ce qui lui procure un tempo assez rapide. Importée en Europe vers 1956, cette danse de société très prisée a connu un succès foudroyant (cf .PEPITO). La richesse des ces rythmes, son dynamisme et son expression corporelle très latines lui ont fait connaître un nouveau succès dans les années 1980, 1990 et qui continue à se maintenir.

La rumba

Egalement d'origine cubaine, cette danse est la plus ancienne et le plus reposantes des danses latino-américaines. Introduite en Europe dans les années 1930, on la pratique en compétition avec un tempo plutôt lent sous le nom de BOLERO (cf BESAME) et à un tempo plutôt rapide sous le nom de GUARACHA (cf CUCARACHA, MARINELLA,…).

Le quickstep

D'origine anglaise, cette danse de tempo assez rapide et de rythme assez proche de celui du CHARLESTON, a remplacé l'ancien FOX-TROT (celui qui faisait fureur avant la dernière guerre) et représentait par excellence, la danse rapide, mettant une grande animation dans les salles de bal. Si le terme FOX-TROT signifie « pas de renard », le terme QUICKSTEP voulant dire « pas rapide », suppose de la part des de compétition de la légèreté et de l'agilité mettant en œuvre des pas chassés et des pas CHARLESTON sautillants, empreints de vivacité mais aussi d'élégance et requiérant beaucoup d'endurance physique.

La mambo

Cette danse d'origine cubaine comme le CHA-CHA et la RUMBA, s'apparente beaucoup à cette dernière, sur un rythme plutôt swing et elle propose également d'attrayantes figures de couple. « Jouer MAMBO », musicalement parlant, consiste d'ailleurs à interpréter certains rythmes exotiques dans un style jazz. Le film « DIRTY DANCING » a contribué à populariser cette danse qui rappelle la samba et la RUMBA-BOLERO de compétition.

Le charleston

Cette danse dont le rythme entraînant et dynamique est apparenté à celui du QUICKSTEP, connu une vogue importante dans les années 1925 et elle reste très prisée en soirées dansantes avec deux techniques principales, à savoir « les talons écartés-levés, alternativement » et « le mégot écrasé » (sur 8 temps).

RETOUR

Ginon Jean-Marc - 36 Allée du Parc 86000 POITIERS - Port. 06.81.56.41.75